Sécuriser, protéger ses données numériques
 I. Les données numériques
  1. Pourquoi les sécuriser ?
  2. Comment les sécuriser ?
  3. Comment sauvegarder ?
  4. Les fichiers "sensibles"
 

 II. Les mots de passe 
  1. Avoir un mot de passe "fort"
  2. Diversifier ses mots de passe
  3. Sécuriser sa connexion

 III. Courrriels et réseaux sociaux
  1. Sécuriser sa boite mail
  2. Les réseaux sociaux 

 IV. Utilisation d'un logiciel de cryptage de données
  exemple avec Axcrypt

 V. Utilisation d'un logiciel
gestionnaire de mots de passe
  exemple avec Keepass

Courriels et réseaux sociaux

La vie privée sur les réseaux sociaux !

La majorité des réseaux, voire la totalité, collectent les données de leurs utilisateurs. Il est donc difficile de passer outre ce procédé lorsqu'on utilise Facebook par exemple.  
Mais il est tout à fait possible et même essentiel de paramétrer la confidentialité de son profil, pour restreindre la visibilité de ses données personnelles.  
 
Les adolescents sont le plus souvent concernés par cette problématique, mieux vaut bien les accompagner dans leur utilisation de Facebook.
Pour info, cet article de presse qui présente quelques dangers à propos de Facebook :
 "A tous ceux qui utilisent » FACEBOOK » ou qui auraient envie de l’utiliser ! ! ! !
FACEBOOK le piège…. 
Non, ce système n’a pas été créé GRACIEUSEMENT pour votre plaisir… il faudrait être infiniment naïf pour croire cela ! 
Derrière FACEBOOK, il y a un immense business dont VOTRE VIE est la matière première. 
FACEBOOK est le plus « grand réseau social » en ligne dans le monde avec plus d'un milliard d’utilisateurs enregistrés. 
Seulement, vous tous, en tant que français, utilisez ce site de réseau social en raisonnant "à la française"... C'est à dire que lorsque vous utilisez FACEBOOK, vous respectez les règles et les lois françaises. Or, vous faites tous erreur ! 
FACEBOOK est une société Californienne régie à l'échelle mondiale selon le principe de loi en vigueur en Californie (lois encore différentes des lois américaines). Cela signifie que tout ce que vous y mettez est LEGALEMENT ARCHIVE dans une base de données énorme (photos, discussions, textes...) et ce même si vous avez effacé certaines choses. 
En procédant ainsi, FACEBOOK est dans la parfaite légalité ! 
Tous les utilisateurs de FACEBOOK ont d'ailleurs donné leur autorisation pour que leurs données personnelles soient enregistrées, conservées et utilisées à d'autres fins... Et oui ! 
Etonnant ?? ! Pas tant que cela ! Avant d'utiliser FACEBOOK, vous avez du cliquer sur "j'accepte les conditions"... Si vous aviez pris la peine de lire ces conditions (souvent rédigées en anglais) vous seriez au courant ... ! 
Parmi les conditions d'utilisation de Facebook : 
« 1. Pour le contenu protégé par les droits de propriété intellectuelle, comme les photos ou vidéos (« propriété intellectuelle »), vous nous donnez spécifiquement la permission suivante, conformément à vos paramètres de confidentialité et paramètres d’applications : vous nous accordez une licence non-exclusive, transférable, sous-licenciable, sans redevance et mondiale pour l’utilisation des contenus de propriété intellectuelle que vous publiez sur Facebook ou en relation à Facebook (« licence de propriété intellectuelle »). Cette licence de propriété intellectuelle se termine lorsque vous supprimez vos contenus de propriété intellectuelle ou votre compte, sauf si votre compte est partagé avec d’autres personnes qui ne l’ont pas supprimé. 
2. Lorsque vous supprimez votre contenu de propriété intellectuelle, ce contenu est supprimé d’une manière similaire au vidage de corbeille sur un ordinateur. Cependant, vous comprenez que les contenus supprimés peuvent persister dans des copies de sauvegarde pendant un certain temps (mais qu’ils ne sont pas disponibles). 
3. Lorsque vous utilisez une application, votre contenu et vos informations sont partagés avec l’application. Nous exigeons des applications qu’elles respectent la confidentialité de vos informations. Les options que vous sélectionnerez pour cette application détermineront la façon dont elle pourra utiliser, stocker et transférer ces contenus et informations. Pour en savoir plus sur la Plate-forme, consultez notre Règlement de respect de la vie privée et la page et À propos de la Plate-forme. 
4. Lorsque vous publiez du contenu ou des informations avec le paramètre « tout le monde », cela signifie que vous permettez à tout le monde, y compris aux personnes qui n’utilisent pas Facebook, d’accéder à ces informations et de les utiliser, mais aussi de les associer à vous (c’est-à-dire, votre nom et l’image de votre profil). 
5. Nous apprécions vos commentaires et vos suggestions concernant Facebook, mais vous comprenez que nous pouvons les utiliser sans aucune obligation de rémunération (tout comme vous n’avez aucune obligation de nous les communiquer). » 
Par ailleurs... 
FACEBOOK n'est pas un site payant, pourtant des brevets sont régulièrement déposés par le siège de Facebook (notamment quand le site subit une évolution). 
Tous ces brevets coutent énormément d'argent. Sans compter toutes les personnes qui travaillent sur ce site et qu'il faut rémunérer ! 
Comment pensez-vous que FACEBOOK puisse débourser autant d'argent alors que le site n'est pas payant ? ? ? 
Le principe est simple : A l'heure actuelle, 60% des entreprises achètent les droits de consultation des archives de FACEBOOK. En effet, avant de se prononcer sur une embauche par exemple, l'entreprise a accès aux anciennes données que les utilisateurs ont postées sur FACEBOOK. 
Ainsi ils peuvent mieux apprécier si la vie personnelle d'une personne est adaptée au poste auquel elle prétend... Les services de défense et de police utilisent également ces archives pour l'avancement d'enquêtes... 
Soyez vigilants ! Vos erreurs de jeunesse ne doivent pas devenir indélébiles ! 
Evitez toutes photos compromettantes (avec alcool, cigarette, drogue, photos tendancieuses voire intimes, photos vulgaires...), évitez les insultes même contre une personne que vous estimez banale car l'injure est un délit qui peut faire l'objet d'une plainte (avec preuve à l'appui), évitez d'échanger des données trop intimes ou privées et ce même avec vos amis : "Nos amis d'aujourd'hui peuvent être nos ennemis de demain".... 
Et surtout ne négligez pas le droit à l'image. Beaucoup d'adolescents mettent sur Facebook les photos de leurs amis en partant du principe que cela ne posera aucun problème ! 
Effectivement, cela ne dérange peut-être pas les amis en question... Mais, s'ils sont mineurs et que les parents n'approuvent pas : une plainte peut être déposée. 
Demandez toujours l'autorisation de la personne concernée avant de faire paraitre son image sur internet. 
Méfiez-vous, la loi ne se retourne pas que contre les autres..."Nul n'est censé ignorer la loi" : vous ne pourrez pas dire à un juge "je ne le savais pas" ! 
Faites ce que vous voulez de ces informations. Au moins vous serez prévenus ! 
Par ailleurs, il est intéressant de se demander pourquoi une telle exhibition de sa vie privée ? ?"

Pour conclure, sachez que le numéro 2 de Facebook et de très nombreux ingénieurs, informaticiens de Facebook, de Microsoft, d'Instagram, de Twitter, de Google, etc. interdisent à leurs enfants l'utilisation des réseaux sociaux, voire même l'utilisation de leur ordinateur en dehors du cercle familial sous contrôle parental !
Pourquoi ? Est-ce un hasard ?

Extrait de l'audition du 11 avril 2018 de Marc Zukerberg, PDG fondateur de Facebook devant une commission du sénat américain :  
Question du sénateur de l’Illinois Dick Durbin : 
- « M. Zuckerberg, aimeriez-vous dire à tout le monde dans quel hôtel vous avez dormi hier ?
 (moment de flottement, petit rire gêné de l’intéressé, qui passe sa langue sur les lèvres)
- Heu… Non. » (Le sourire crispé de Mark Zuckerberg s’efface vite)  
- Si vous avez contacté des gens cette semaine, aimeriez-vous nous donner leurs noms ?
- Monsieur le sénateur, non, je choisirais sans doute de ne pas rendre cela public ici.
- C’est pourtant de cela qu’il s’agit à mon avis. Votre droit à la vie privée, les limites de votre droit à la vie privée, et tout ce que nous abandonnons dans l’Amérique moderne au nom de, je cite, “la connexion mondiale entre les humains”. »  »
 
Enfin, regardez le fondateur de Facebook
devant son bureau personnel au sein de son entreprise : 
remarquez le scotch collé devant sa webcam
et le scotch collé sur son micro...

Pas de commentaire ;-)